Lin DELPIERRE, photographe

Retour

Accélération et décélération (Michèle COHEN HADRIA)

 

Depuis une dizaine d'années, Lin Delpierre n'a cessé de présenter une discrète mais brillante singularité à travers une œuvre aux qualités tant esthétiques que profondément humaines. C'est par un prisme personnel qu'il a entrepris de photographier des couples dans leur rapport à l'espace urbain ou des femmes arpentant les grandes capitales du monde, et il le fait avec un indéniable respect envers les personnes, manifestant un intérêt peu commun pour la teneur de leur personnalité secrète, leur sociologie et leur solitude.
Sans se borner à n'agir qu'en « photographe » au sens strict de ce terme, à savoir, tel un artisan aux finalités esthétiques avant tout techniciennes, l'artiste a néanmoins toujours su apporter à ses prises de vues, (analytiques et par consequent jamais « volées » à ses sujets), un soin minutieux, restituant par les jeux de lumière captifs d'une ombre diurne, l'aspect précieux et électif de portraits urbains éminemment féminins.